Navarrés

Un riche patrimoine naturel

Navarrés est une commune dotée d’un riche patrimoine culturel et naturel qui invite les visiteurs à profiter de l’intérieur des terres.

Le centre historique comporte des rues étroites au tracé morisque. La Plaza de la Iglesia est un grand espace urbain, présidé par l’église de l’Assomption de Notre-Dame (XVIIIe siècle) dans le style baroque. Le clocher, qui date du XXe siècle, possède un cadran d’horloge et une belle coupole colorée « trencadís » (type de mosaïque à base d’éclats de céramique) au sommet. Outre les fresques et les motifs sculpturaux avec des gravures rupestres qui décorent l’intérieur du temple, le sanctuaire baroque, avec une coupole sur pendentifs, et le musée paroissial, où est exposée une appréciable collection d’art sacré (images, peintures, etc.) et d’orfèvrerie du XVIIe au XXe siècle.

À côté de l’église se trouve la Plaza de los Regantes (place des irrigants), où sont établis les tours d’irrigation de ses riches jardins potagers. Dans les rues adjacentes, la Calle Mayor et la Plaza del Bario, décorées par la Fuente de la Marquesa ou de los 24 chorros (des 24 jets) (XVIe siècle), sont des exemples préservés d’architecture méditerranéenne traditionnelle. Dans la partie supérieure du centre historique, un calvaire blanc à marches nous invite à monter jusqu’à l’Ermitage du Cristo de la Salud (XVIIIe siècle), avec un autel néoclassique, qui a été agrandi en 1928. Dans les environs, on trouve une succession de curieuses « maisons grottes », logements des paysans entre le XVIIIe et le XXe siècle. Le parc et le belvédère de l’Ermitage offrent une belle vue panoramique. Navarrés possède également un important patrimoine historique, comme le château de Navarrés (XIIe siècle), une ancienne forteresse islamique, « l’Abrigo del Garrofero » (abri), un exemple d’art rupestre levantin déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO en 1998, et le site néolithique « Ereta del Pedregal ».

Navarrés célèbre les fêtes de San Antón (17 janvier), avec l’entrée de poutres avec des chevaux, un feu de joie, et des « torrá » (grillades) de viande et de charcuterie. Le saint patron, San Gregorio (12 mars), est célébré par le célèbre « repas des pauvres » à base de riz cuit au four. La semaine culturelle et sportive (août) avec de nombreuses activités pour tous les goûts. Les fêtes patronales (du 8 au 12 octobre) en l’honneur du Christ de la Salud (santé) et de la Vierge del Remedio. En novembre, une tradition unique, « La Hora del Quijal », le jour de la Toussaint, lorsque les enfants marchent dans les rues et reçoivent des bonbons, des fruits secs et des noix.

Pour reprendre des forces, Navarrés possède une riche gastronomie typique avec une variété de plats tels que les gazpachos, le mojete arriero (plat à base de haricots blancs, épinards et morue), le riz cuit au four ou la viande au pot (viande de porc servi dans un plat en terre cuite), préparés avec de l’huile d’olive extra vierge produite dans les moulins à huile traditionnels. Parmi les pâtisseries, le « nougat aux roses » et les « Orilletas » (sortes de merveilles) sont remarquables.

Le patrimoine naturel de Navarrés se distingue par son abondance d’eau. Le lac de Playamonte est classé comme une plage continentale, une zone de loisirs composée de plusieurs fontaines et sources, et dispose de services tels que des gîtes, un bar et une aire de jeux pour enfants. Dans le lac artificiel d’Escalona se trouve un embarcadère qui favorise la pratique des sports nautiques. Le Site naturel municipal « Los Chorradores » nous invite à pénétrer dans un environnement magique, fait de calcaire travaillé par l’eau. La route qui suit un sentier taillé dans la roche nous mène à la Fuente Clara et à une impressionnante cascade appelée « El Chorrador », ou à la zone de loisirs de la Fuente de la Higuera, en passant par la zone de l’Azud de la Badina Migas et la double cascade appelée « Los Chorradores ».

Plus d'informations